Approvisionnement en pièces de rechange grâce à la démolition | Polarjournal
Le brise-glace « Jermak » a été démonté et sert à fournir des pièces de rechange pour le brise-glace « Krasin », de conception identique.

Rien n’est plus comme avant, même sur la route maritime du nord. En raison des sanctions contre la Russie et du boycott par l’Occident des énergies fossiles provenant de cette région, les producteurs et les exploitants des gisements de gaz et de pétrole doivent s’orienter de plus en plus vers l’Est pour vendre leurs produits. Et c’est là que réside le problème.

En raison de l’absence d’oléoducs vers la Chine et l’Inde, seule la livraison par la voie maritime du nord est actuellement possible et celle-ci n’est que partiellement praticable en hiver. Pour maintenir la voie maritime ouverte, le gouvernement a un besoin urgent de nouveaux brise-glaces. Mais comme le temps presse et que le nouveau matériel n’est pas encore disponible, la seule possibilité à court terme est de garder les anciens brise-glaces ‘en vie’.

Le brise-glace « Krasin », construit dans les années 70 du siècle dernier, devrait rester en service encore quelques années. (Photo : Wikipedia)

Ainsi, à partir de brise-glaces de construction identique, l’un est utilisé pour fournir des pièces de rechange et l’autre pour les recevoir. Les deux brise-glaces « Jermak » et « Krasin » ouvrent le bal. Tous deux ont été construits en 1974 et 1976 sur le chantier naval finlandais Wärtsilä pour l’Union soviétique de l’époque, sur commande de Sudoimport. Le « Jermak » devient maintenant le fournisseur de pièces de rechange pour le brise-glace « Krasin ». Le navire est en cours de démantèlement par deux entreprises de Saint-Pétersbourg. Au cours de cette opération, plus de 700 objets seront retirés du « Jermak » et stockés.

Selon le directeur général adjoint de l’entreprise publique Vasily Strugov, l’arrêt du brise-glace non nucléaire « Jermak » permettra de maintenir la disponibilité technique du brise-glace « Krasin ».

Vasily Strugov : « Rosmorport, qui dispose d’une flotte d’environ 300 navires, est obligé d’utiliser une partie de celle-ci pour fournir des pièces détachées ».

Strugov explique : « Au total, la flotte de Rosmorport compte 268 navires et dessert 65 ports dans 24 régions. Actuellement, vingt-deux bateaux ne sont pas en service et nous ont permis de ne pas devoir arrêter les affaires. Ils sont devenus des vaisseaux donateurs de pièces détachées, qu’y a-t-il à cacher ».


« Grâce à la mise hors service du brise-glace « Jermak », nous avons la possibilité de nous assurer, pendant un court voyage d’été, que le brise-glace « Krasin » est prêt pour le voyage d’hiver. Il est clair que c’est une solution temporaire, les distributeurs de pièces de rechange viendront à manquer tôt ou tard. En fait, l’offre de pièces détachées et de sous-ensembles qui y sont disponibles est insuffisante« , a déclaré le directeur adjoint de Rosmorport.

On ne sait pas encore si le brise-glace « Dranitsyn » devra servir de fournisseur de pièces de rechange ou s’il pourra naviguer encore quelques années dans les glaces de l’Arctique. (Photo ; Heiner Kubny)

Pour résoudre les difficultés d’approvisionnement en pièces détachées, il est question de moderniser les brise-glaces des projets 1101 et 1105 construits en Finlande afin de prolonger leur durée de vie de quinze ans. Selon les déclarations de Strugov, cela concerne six brise-glaces : Kapitan Dranitsyn, Kapitan Khlebnikov, Kapitan Chetchkin, Kapitan Bukaev, Kapitan Chadaev et Kapitan Zarubin.

« Ce sont les navires du siècle dernier les plus utilisés au cours de l’année », a déclaré le top manager. Selon lui, la tâche consiste à adapter les mécanismes auxiliaires et les unités principales aux navires fabriqués en Russie. Les travaux de construction et d’installation de ces brise-glaces sont prévus pour 2025-2029. Selon Rosmorport, au 1er juillet 2022, la société exploitait un total de 37 brise-glaces au sein de sa flotte.

Heiner Kubny, PolarJournal

Print Friendly, PDF & Email
error: Content is protected !!
Share This