À vélo sur la calotte glaciaire du Groenland | Polarjournal
Emil Frammé Hansen (à gauche) et Nicklas Flenø Mikaelsen. Photo : Cykeldrengene

À peine âgés de 25 ans, Nicklas et Emil, les deux « cykeldrengen » (garçons cyclistes) danois, peuvent déjà se targuer d’une expérience impressionnante. La semaine prochaine, le 26 avril 2023, leur aventure la plus extrême à ce jour devrait commencer : la première traversée de l’inlandsis du Groenland à vélo, une tentative de record du monde.

Après un an et demi de préparation épuisante, les jeunes cyclistes Nicklas Flenø Mikaelsen, 26 ans, et Emil Frammé Hansen, 25 ans, de Fredericia au Danemark, vont lancer leur expédition à vélo depuis Kangerlussuaq. Leur destination se situe à environ 550 kilomètres à vol d’oiseau, près d’Isortoq, sur la côte est, qu’ils atteindront après un délai estimé à 30 jours.

La distance entre le départ et l’arrivée est d’environ 550 kilomètres. Mais d’après les informations publiées sur le site web des Radjungs, ils devraient parcourir environ 800 kilomètres. Carte : Google Earth

« Nous nous sommes entraînés, entraînés et entraînés encore. Nous sommes notamment allés en Norvège. Nous avons essayé de nous habituer au froid en passant la nuit dans un conteneur frigorifique. Nous avons participé à des cours de sauvetage. Nous savons que cela peut être dangereux. Nous nous sommes également entraînés à savoir quoi faire en cas d’accident. Nous imaginons ce qui pourrait se passer à l’aide de visualisations. Nous avons toujours une bouée de sauvetage, car nous pouvons contacter un médecin 24 heures sur 24 », expliquent-ils à Sermitsiaq SA.

Les garçons à vélo

Nicklas et Emil sont les meilleurs amis du monde depuis qu’ils ont cinq ans. « Emil et moi adorons repousser nos limites et explorer nos frontières, ce qui nous permet d’apprendre des choses incroyables sur nous-mêmes, car c’est dans ces moments-là que nous avons le temps et le calme pour aller dans nos pensées », nous explique Nicklas pour décrire sa motivation pour ce type de défis.

En 2018, ils se sont lancés dans leur première grande aventure à vélo en faisant le tour du monde et en parcourant un total de 24 391 kilomètres. En 2021, ils ont participé à la série danoise « Seul dans la nature » et sont sortis vainqueurs d’une saison d’expérience de survie.

Ils ont acquis leur première expérience à vélo dans un paysage glacé l’année dernière, lors de leur expédition d’entraînement de 207 kilomètres sur l’Arctic Circle Trail, de Sisimiut à Kangerlussuaq et retour. Il était particulièrement important de tester leur force mentale, comme ils l’écrivent sur leur site web.

En tout cas, les deux garçons ne manquent pas d’énergie positive, ce qui se reflète dans leur mantra d’enfance : « Ferme ta gueule, on est bien ! » Nicklas nous dit « que cela s’est manifesté dans les expériences que nous avons faites lors de notre voyage à vélo autour du monde, où nous avons réalisé que nous devrions apprécier beaucoup plus les choses et les gens que nous avons dans notre vie. Et lorsque nous allons dans ces endroits isolés, sans stimulation ni confort, nous apprenons nous-mêmes à apprécier beaucoup plus les choses que nous avons et les gens qui nous entourent ».

Une journée de beau temps pendant l’expédition d’entraînement sur l’Arctic Circle Trail. Photo : Cykeldrengene

Des racines groenlandaises

Pour Nicklas, l’expédition sur la calotte glaciaire a aussi une signification très personnelle. Sa grand-mère est originaire d’Isortoq, sa ville de destination, où il y aura des retrouvailles avec la famille.

Un travail difficile

Les deux ou trois premiers jours de l’expédition seront particulièrement éprouvants pour Emil et Nicklas, car ils devront franchir environ 1 500 mètres de dénivelé pour atteindre la calotte glaciaire, avec leurs roues équipées de crampons et leurs lourds traîneaux contenant chacun 30 kilos de nourriture en plus de l’équipement. Ils seront accompagnés d’un guide norvégien et d’un cameraman.

La calotte glaciaire demandera plus d’efforts à Nicklas (à gauche) et Emil que l’Arctic Circle Trail. Photos : Cykeldrengene

Il ne reste plus qu’à espérer que la glace et les conditions météorologiques soient de la partie et qu’ils puissent mener à bien leur tentative de record du monde sur les traces de Nansen.

Julia Hager, PolarJournal

Image de contribution : Cykeldrengene

Lien vers le site web : https://www.cykeldrengene.dk/

Cykeldrengene sur YouTube : https://www.youtube.com/@Cykeldrengene

Cykeldrengene sur Facebook : https://www.facebook.com/Cykeldrengene

Cykeldrengene sur Instagram : https://www.instagram.com/cykeldrengene/

En savoir plus sur le sujet :

Print Friendly, PDF & Email
error: Content is protected !!
Share This