L’exploration en kayak : Expédition dans l’ouest du Groenland | Polarjournal
Autour d’Ilullissat, Mike Keen devra probablement slalomer autour des nombreux icebergs et blocs de glace. Photo : Julia Hager

L’Anglais Mike Keen pagaie depuis fin avril en kayak le long de la côte de l’ouest du Groenland. Il n’est pas seulement motivé par l’envie d’aventure, mais aussi, entre autres, par le désir d’attirer l’attention sur le changement climatique dans l’Arctique. Parallèlement, il soutient plusieurs projets de recherche.

Mike Keen, cuisinier, kayakiste, voyageur et aventurier, est parti il y a quelques jours pour une expédition tout à fait extraordinaire : Il se rendra de Qaqortoq, au sud, à Qaanaaq (Thulé), au nord, à bord d’un moyen de transport traditionnel groenlandais, le kayak. Pour lui, il est important de laisser une empreinte écologique aussi faible que possible. Il souhaite ainsi non seulement sensibiliser au changement climatique dans l’Arctique, mais aussi contribuer à deux projets de recherche importants.

Pour l’essentiel, Mike Keen effectuera le trajet de Qaqortoq à Qaanaaq (Thule) seul en kayak. De temps en temps, des locaux et des personnalités connues l’accompagneront toutefois sur une partie du parcours. Carte : GoogleEarth

La pollution des océans par les microplastiques n’épargne pas le Groenland et menace directement la base alimentaire de la population groenlandaise et donc sa santé. Mike Keen collectera des échantillons d’excréments de mammifères marins pour des recherches scientifiques. Ces échantillons seront envoyés à Nuuk, puis dans différents laboratoires pour étudier la présence de microplastiques chez les animaux situés au sommet de la chaîne alimentaire. Il soutient ainsi le suivi de la concentration de microplastiques le long de la côte.

Sa volonté de réduire au maximum son empreinte écologique au cours de cette expédition se reflète également dans son alimentation. En tant que cuisinier, Mike Keen reste fidèle à son principe « Eat Your Environment », ce qui signifie « Nourris-toi de ton environnement », même pendant son expédition. Au Groenland, son menu comprend par exemple des œufs fermentés d’eiders, du mattak (peau de baleine et la couche de graisse qui se trouve en dessous) ou du kiviaq (plat traditionnel d’hiver au Groenland : des plongées de crabe fermentées dans de la peau de phoque). Keen s’est fixé pour objectif de faire prendre conscience aux gens à quel point le système alimentaire mondial actuel est illogique et destructeur, comme décrit sur son site Internet.

Les spécialités groenlandaises peuvent sembler être un défi pour les palais occidentaux, mais pas un obstacle pour Mike Keen. Dans cette vidéo, il explique ce qu’est le kiviaq, une spécialité de Siorapaluk, au nord de Qaanaaq, et goûte bien sûr à l’un des plongeurs au crabe (en anglais, sous-titres français disponibles).

Dans le cadre du deuxième projet de recherche auquel Keen contribue, les chercheurs étudient le microbiome intestinal humain. Une équipe de microbiologistes analysera les aliments consommés par Keen, les bactéries qu’ils contiennent et des échantillons de selles afin de mettre en lumière les effets de l’alimentation sur son microbiome intestinal, sa physiologie et son bien-être mental. L’équipe de recherche veut notamment déterminer l’effet d’un régime composé principalement de poissons et de mammifères marins sur un organisme habitué à la nourriture occidentale. En outre, l’étude vise à déterminer si la consommation quasi exclusive d’animaux marins augmente la concentration de microplastiques, de polluants et de métaux lourds.

Keen veut parcourir les 3.000 kilomètres en deux à trois mois, les icebergs, les ours polaires, la glace de mer, les baleines, la météo et les marées déterminant en grande partie sa progression. Mis à part les nuitées occasionnelles dans des cabanes ou chez l’habitant, il passe les nuits dans la nature sauvage sous la tente, non sans prendre diverses mesures préventives contre les rencontres involontaires avec les ours polaires.

Julia Hager, PolarJournal

Le site de Mike Keen : https://www.mikekeen.co/

Le compte Instagram de Mike Keen : https://www.instagram.com/mikekeencooks/

En savoir plus sur le sujet :

Print Friendly, PDF & Email
error: Content is protected !!
Share This