Greenlands Arctic Hub cherche une nouvelle direction | Polarjournal
En 2020, en pleine pandémie de Covid, Anna-Sofie Skjervedal avait commencé à travailler en tant que responsable du secrétariat de l’Arctic Hub. Elle a néanmoins réussi à faire de l’Arctic Hub un acteur important de la recherche sur l’Arctique au Groenland. (Image : Arctic Hub)

En à peine trois ans, l’Arctic Hub est passé du statut de vision à celui d’acteur majeur de la communauté scientifique groenlandaise. C’est maintenant au tour de la directrice du secrétariat, Anna-Sofie Skjervedal, de passer le flambeau.

Les attentes étaient élevées lorsqu’Anna-Sofie Skjervedal a commencé à diriger le secrétariat de l’Arctic Hub fin 2020. Tant au Danemark qu’au Groenland, le souhait d’avoir un point de jonction au Groenland pour les forces de recherche groenlandaises, danoises et internationales existait depuis longtemps. C’était à l’Arctic Hub et à Anna-Sofie Skjervedal de concrétiser ce souhait.

Munie d’un bureau et d’une subvention du gouvernement danois et du gouvernement du Groenland, elle s’est lancée dans la création de l’Arctic Hub. Depuis lors, l’Arctic Hub, qui emploie aujourd’hui cinq personnes à temps plein, a apporté plusieurs contributions importantes à la sensibilisation à la recherche menée au Groenland et dans ses environs.

« Je pense que l’Arctic Hub a réussi à faire quelque chose avec la tâche qui lui a été confiée. La notoriété de l’Arctic Hub ne cesse de croître et il y a un grand intérêt à collaborer lorsqu’il s’agit de recherche au Groenland. En tant que responsable du secrétariat, Anna-Sofie a joué un rôle crucial dans cette évolution », explique Ulrik Smith Korsholm, président du conseil d’administration d’Arctic Hub.

Anna-Sofie Skjervedal, qui parle couramment le groenlandais, explique dans cette vidéo sa vision de l’Arctic Hub.

La recherche devrait être au service de tous

Beaucoup au Groenland se souviennent peut-être d’Anna-Sofie Skjervedal comme l’un des quatre jurés du nouveau concours de communication pour les chercheurs, Paasisavut, qui s’est tenu à Katuaq en mars et a été diffusé en direct sur KNR. Paasisavut est l’un des projets phares de l’Arctic Hub, lancé sous la direction d’Anna-Sofie Skjervedal.

Parmi les autres temps forts du mandat d’Anna-Sofie Skjervedal figurent l’atelier de coordination Arctic Hub Connect et la plus grande conférence scientifique du Groenland, la Greenland Science Week, qui est devenue un événement récurrent et internationalement reconnu en collaboration avec des instituts de recherche du Groenland et du Danemark.

« Au nom du conseil d’administration de l’Arctic Hub, je tiens à exprimer mes sincères remerciements pour le travail qu’Anna-Sofie a consacré à la création et au développement de l’Arctic Hub. Elle a dépassé toutes les attentes », se félicite Ulrik Smith Korsholm.

Demandes, mise en réseau et diffusion

Aujourd’hui, l’Arctic Hub est un lien important entre la recherche et la société groenlandaise. Par exemple, l’Arctic Hub traite quotidiennement les demandes de chercheurs du monde entier qui sont à la recherche du bon partenaire ou qui souhaitent diffuser leurs recherches au Groenland. Arctic Hub y contribue grâce à son savoir-faire local et à un réseau solide.

Afin de rapprocher le public de la recherche groenlandaise, Arctic Hub produit également des contenus de vulgarisation scientifique sous forme d’articles, de vidéos et d’explications. L’Arctic Hub organise également une série d’événements qui rassemblent des personnes issues du monde scientifique, des affaires, de l’éducation et du gouvernement afin de partager les connaissances et d’améliorer la collaboration.

« Nous avons progressivement mis en place un large éventail d’activités qui contribueront toutes à accroître la valeur sociale de la recherche au Groenland. Dans la période à venir, le point central consistera à consolider les tâches principales de l’Arctic Hub, notamment en interaction avec la nouvelle stratégie de recherche du Groenland », ajoute Ulrik Smith Korsholm.

Poste de direction chez DMI

En septembre, Anna-Sofie Skjervedal prendra un poste de direction à la tête du département de recherche météorologique de l’Institut météorologique danois (DMI) à Copenhague. Elle maintiendra toutefois ses liens avec le Groenland, le DMI étant l’institut météorologique pour l’ensemble du territoire danois.

« Arctic Hub était une mission de rêve absolue pour moi. Cela a été une expérience particulière d’être là depuis le début, quand l’Arctic Hub n’était qu’une idée, jusqu’à aujourd’hui, où nous avons une organisation florissante avec une base solide. Avec un conseil d’administration engagé et mes collègues expérimentés, Arctic Hub est maintenant prêt à voler de ses propres ailes. Je suis impatiente de suivre l’évolution d’Arctic Hub », déclare Anna-Sofie Skjervedal.

Le dernier jour de travail d’Anna-Sofie Skjervedal était le 15 août dernier, et la recherche d’un nouveau/une nouvelle responsable du secrétariat a maintenant commencé. D’ici là, Jula Maegaard-Hoffmann, consultante et gestionnaire de projet chez Arctic Hub, assurera la direction du secrétariat.

Ole Ellekrog, Arctic Hub

L’Arctic Hub est chargé de diffuser les résultats de la recherche sur le Groenland à un public extérieur au monde universitaire. Les articles sont publiés ici dans le cadre d’un partenariat avec PolarJournal.

En savoir plus sur le sujet

Print Friendly, PDF & Email
error: Content is protected !!
Share This