Le camp du pôle Nord de Barneo rouvre en 2024 | Polarjournal
À partir d’avril prochain, l’AN-74 de l’entreprise atterrira et décollera à nouveau de la piste située au milieu de la glace de mer arctique pour transporter les membres de l’expédition et les touristes vers le camp situé près du pôle Nord. (Photo : Barneo AG)

Ces dernières années n’ont pas été de tout repos pour l’éminent camp de glace Barneo, qui s’inspire de l’ancienne tradition des stations de dérive sur glace dans l’Arctique. Les mauvaises conditions de glace, puis la pandémie de COVID et enfin la situation géopolitique ont rendu impossible l’exploitation du camp. Mais aujourd’hui, les exploitants veulent retenter leur chance et annoncent l’ouverture du camp l’année prochaine.

Selon les plans de l’exploitant du camp, le célèbre camp de glace Barneo devrait à nouveau être construit sur la glace à partir d’avril 2024, comme l’a fait savoir le propriétaire suisse Barneo AG. Il est prévu d’ériger le camp avec ses tentes bleues distinctives à une centaine de kilomètres du pôle Nord géographique et de construire une piste d’atterrissage sur laquelle l’Antonov AN-74 de l’entreprise pourra décoller et atterrir. Le camp doit servir de point de départ et de base confortable pour les touristes et les participants aux expéditions en direction du pôle Nord. En outre, les expéditions dites « Last Degree », qui se dérouleront à pied en direction du pôle Nord avec des skis et des pulkas, seront à nouveau organisées. Et sur le plan scientifique également, des chercheurs de différents pays du BRICS se sont inscrits pour participer.

Comme par le passé, les vols vers le camp seront assurés par un Antonov AN-74, qui s’est avéré être l’avion le plus fiable pour de telles opérations. Une fois arrivés au camp, les visiteurs seront d’abord installés dans les tentes et pourront se faire une première idée du paysage arctique au milieu de la glace de mer. Ensuite, un hélicoptère Mi-8 les emmènera en direction du pôle Nord géographique pour les touristes. Le cas échéant, des expéditions pourraient également partir du camp pour atteindre le pôle Nord à pied. Cela a déjà souvent été le cas auparavant et le camp a également servi de base de recherche et de sauvetage (base SAR) en cas de problème.

Les vols vers le pôle Nord durent en général 40 à 45 minutes, suivies d’un séjour d’environ une heure au point le plus septentrional du monde. Comme il est d’usage dans de tels cas, cela sera fêté en conséquence. Mais les opérateurs expliquent également que la sécurité prime dans tous les cas. Les vols vers le pôle ne seront effectués que si les conditions sont bonnes et stables, tant au niveau de la météo que de la glace de mer. De retour au camp, les participants auront davantage de temps pour découvrir le paysage de glace de mer arctique, profiter de la restauration du camp et échanger avec les autres participants. Les participants passeront ensuite la nuit au camp dans les fameuses tentes bleues chauffées, sur des lits de camp et dans des sacs de couchage, conformément à leur statut. Le troisième jour, les visiteurs seront ramenés à la civilisation par avion après un copieux petit-déjeuner.

Comme le voyage s’adresse en premier lieu aux personnes intéressées par le pôle Nord, celles-ci doivent s’assurer, en matière d’équipement, d’une part qu’elles sont équipées de vêtements adaptés aux basses températures et qu’elles emportent des produits solaires qui assurent un indice de protection très élevé. Parallèlement, le poids total des bagages ne doit pas dépasser 15 kilos pour un séjour de deux jours avec une nuit. Les batteries des téléphones portables et des appareils photo peuvent être rechargées au camp.

Mais Barneo ne pourra pas fonctionner comme avant, car les vols ne passeront pas par Longyearbyen comme auparavant. Les autorités aériennes norvégiennes n’ont pas donné d’autorisation au propriétaire suisse. Le point de départ sera donc déplacé à Krasnojarsk. De là, les vols s’effectueront par étapes jusqu’à Barneo et retour. Un voyage au pôle Nord dure ainsi quatre jours au total. (Photo d’archives : Heiner Kubny)

Tout est donc comme avant ? Pas tout à fait, si l’on considère l’ensemble du voyage. Le point de départ et d’arrivée de l’ensemble du voyage a dû être définitivement déplacé après que l’autorité norvégienne de l’aviation civile Luftfartstilsynet a refusé cette année d’autoriser les vols au départ de Longyearbyen. Après avoir évalué toutes les options, il a été décidé que le point de départ et d’arrivée serait déplacé à Krasnojarsk, en Sibérie. Tous les participants s’y retrouveront et seront ensuite transportés en Antonov AN-74 jusqu’à la côte à Khatanga, où un autre séjour est prévu, y compris une nuit. Ce n’est que le deuxième jour que le vol de 5 heures se poursuivra jusqu’à Barneo, avec une escale au camp Baranov sur Severnaja Semlja pour faire le plein. En raison des distances, les vols de retour s’effectuent également via Khatanga et le voyage se termine à nouveau le quatrième jour à Krasnoïarsk. Selon les indications de l’opérateur, les nuitées à Khatanga seront comprises dans le forfait global sous forme de pension complète. Le prix du package est de 28’500 euros, comprenant également les éventuelles nuitées à Barneo en cas de report du vol de retour pour des raisons de météo, de verglas ou autres. Le paiement se fait, selon les indications, directement en Suisse au propriétaire du camp.

Alors que ces dernières années, ce sont surtout des touristes d’Asie et de Russie qui ont entrepris le voyage, le propriétaire suisse écrit que le voyage est également ouvert aux participants occidentaux. A la question de savoir comment ces derniers se rendaient en Russie, l’exploitant a expliqué que des vols au départ de la Serbie, de la Turquie, du Qatar, de Dubaï ou d’Oman permettaient d’atteindre Krasnoïarsk et qu’une aide serait apportée à tous les participants pour les questions de visa. Toutes les autres questions et informations peuvent être obtenues directement par e-mail.

Dr. Michael Wenger, PolarJournal

En savoir plus sur le sujet

Print Friendly, PDF & Email
error: Content is protected !!
Share This