L’Iran souhaite établir une base dans l’Antarctique | Polarjournal
Le commandant de la marine de la République islamique d’Iran déclare : « Notre projet pour l’avenir est de hisser le fier drapeau iranien au pôle Sud et de mener des travaux militaires et scientifiques conjoints dans cette région. » Photo : Tasnim News

Le quotidien iranien Tehran Times a récemment rapporté que la marine iranienne envisageait d’établir une station permanente dans l’Antarctique. Selon les déclarations du commandant de la marine, le contre-amiral Shahram Irani, des opérations militaires et scientifiques seront menées.

« Il ne s’agit pas seulement d’un travail militaire. Il doit y avoir un travail scientifique et nos scientifiques se préparent à mettre en œuvre un effort commun conformément aux directives du Guide de la révolution islamique, l’ayatollah Seyed Ali Khamenei », a ajouté l’officier supérieur de la marine. Selon le contre-amiral, ce plan ambitieux pour l’avenir montre l’immense potentiel de la marine iranienne.

Selon les déclarations de l’amiral Irani, l’Iran cherche apparemment à construire une station à partir de laquelle il pourrait mener les activités souhaitées, qu’il s’agisse de recherches scientifiques légitimes ou d’activités militaires tout à fait illégitimes, qui sont interdites par le traité sur l’Antarctique. Photo : IRNA

C’est la deuxième fois que le chef de la marine iranienne fait des déclarations sur les projets concernant l’Antarctique. En mai 2023, M. Irani a déclaré que la marine prévoyait une expédition dans la région. Cette opération devait avoir lieu dans le cadre du tour du monde de la 86e flottille de la marine iranienne, qui, selon les déclarations iraniennes, a été « déployée » en Antarctique. Cependant, les navires iraniens ne sont pas allés plus loin au sud que le détroit de Magellan, qui est encore assez éloigné de l’Antarctique, à environ 1 500 kilomètres. Apparemment, aucun des navires n’était renforcé contre les glaces.

Le contre-amiral Irani a fait référence à ses récentes déclarations concernant le projet de la marine iranienne d’établir une base permanente au pôle Sud ou en Antarctique : « L’emplacement du pôle Sud est important pour plusieurs raisons. Sur le plan militaire, cette zone est le meilleur endroit pour contrôler les missiles balistiques, et l’ennemi utilise également cette zone. » Cependant, cette affirmation n’est pas fondée.

L’amiral a également souligné que la marine iranienne devrait d’abord envoyer une équipe de recherche en Antarctique pour étudier les conditions qui y règnent. « Pour construire une base, il y a aussi certains éléments à prendre en compte pour la construction, et la chose la plus importante est que nous devons être en contact permanent avec cette base ».

Les deux navires de la marine iranienne ne sont pas allés plus loin au sud que le détroit de Magellan au cours de leur circumnavigation. Photo : Tasnim News

« Notre projet futur est de hisser fièrement le drapeau iranien en Antarctique et de déployer des efforts militaires et scientifiques conjoints dans cette région », a déclaré M. Irani lors d’une interview accordée à la chaîne de télévision IRIB TV1. « Il ne s’agit pas seulement d’un travail militaire. Il doit y avoir un travail scientifique et nos scientifiques se préparent à la mise en œuvre d’un effort commun conformément aux directives du guide suprême de la révolution islamique, l’ayatollah Seyyed Ali Khamenaei », poursuit M. Irani. Il a ajouté que la marine iranienne devrait construire des brise-glaces pour pouvoir naviguer dans la glace.

Heiner Kubny, PolarJournal

En savoir plus sur ce sujet

Print Friendly, PDF & Email
error: Content is protected !!
Share This