L’Arctic Sounds Festival enflammera Sisimiut | Polarjournal
L’Arctic Sounds fête cette année ses dix ans. Ce festival musical, qui fonctionne grâce aux bénévoles, propose une programmation qui donne la part belle à la diversité. Image : Arctic Sounds

Du rock, du rap, de la pop, du folk, du chant accompagné de tambour et du death metal. Tous les genres musicaux, ou presque, sont conviés au Arctic Sounds Festival qui démarre aujourd’hui à Sisimiut au Groenland. Petite sélection non exhaustive des artistes qui enflammeront la scène ce week-end. 

Créé en 2014, le festival de musique groenlandais Arctic Sounds se tient chaque année à Sisimiut. Depuis dix ans, il convie des artistes des pays nordiques, du Groenland aux pays baltes en passant par l’Islande ou les îles Féroé, mais aussi de l’Inuit Nunaat. 

Avec en têtes d’affiche les Groenlandais de Sound of the Damned, Torluut ! ou encore les Norvégiens de Pil&Blue. Du beau monde pour un festival qui démarre ce soir avec le rappeur Tarrak. Avec son flow sans compromis, le jeune homme a déjà conquis un public bien au-delà des frontières de l’île. Il était l’année dernière à l’affiche du célèbre Roskilde Festival, une première pour un rappeur groenlandais.

Le festival a fait la part belle aux artistes féroéens. On retrouvera à l’affiche Dania O. Tausen, Frum mais surtout Gudrid Hansdóttir qui s’était déjà illustrée dans un duo avec Blátt Myrkur lors du Pan-Arctic Vision (équivalent arctique de l’Eurovision) de l’année dernière.

Avec du bon gros death metal chanté en kalaallisut, Sound of the Damned tient la tête d’affiche du festival. Originaire de la capitale, Nuuk, le groupe a déjà tourné au Groenland et au Danemark avant d’enregistrer leur premier album dans les îles Féroé. Extrait.

Toujours dans la catégorie rock, le duo norvégien Pil & Blue. Un guitariste et un batteur pour un rock mélodique et puissant qui a même su convaincre Hollywood. Une chanson du groupe figure en effet au générique du film What Happened to Monday sorti en 2017 sur Netflix.

On retrouvera également à l’affiche des artistes comme Silla, deux chanteuses de gorge venues du Nunavut, ou encore Nuka Alice et Varna qui ont fait du chant accompagné du tambour leur marque de fabrique. Un genre a priori traditionnel pour un résultat résolument moderne, à l’image du Pilarngar de Varna. Sorti à fin 2023, le titre offre une version revisitée du chant groenlandais.

Enfin, Torluut ! Né en 2008, ce groupe venu tout droit de Nuuk mélange joyeusement rock et funk pour un cocktail détonnant et plein d’énergie. Sérieux, on a adoré !

Et pour ne rien oublier, Arctic Sounds propose également de découvrir le Groenland et ses habitants en partenariat avec des compagnies touristiques locales. En traîneau à chiens, motoneige, ski ou voile, le festival emmène ses invités, artistes et collaborateurs à la découverte des sublimes paysages de l’île. Et pour ceux qui resteront à la maison, le festival est à découvrir ou à suivre sur les réseaux sociaux. 

Lien vers le festival : https://www.arcticsounds.gl

Mirjana Binggeli, PolarJournal

En savoir plus sur le sujet

Print Friendly, PDF & Email
error: Content is protected !!
Share This