Bodø2024 : mi-temps pour la première capitale européenne de la culture dans l’Arctique | Polarjournal
La transformation de Bodø a commencé avec l’ouverture de la nouvelle salle de concert (au centre) et est maintenant récompensée par le titre de capitale européenne de la culture. Bodø2024 est le plus grand événement culturel en Norvège depuis plus de dix ans et le plus grand jamais organisé dans le nord de la Norvège. Bodø partage le titre avec Bad Ischl, en Autriche, et Tartu, en Estonie. Photo : Dan Mariner / Bodø2024

La ville norvégienne de Bodø, dans la province de Nordland, a autrefois prospéré grâce à l’exportation de morues séchées. Elle est aujourd’hui la première ville de l’Arctique à recevoir le titre de « Capitale européenne de la culture ». Parmi les plus de 1 000 événements prévus en 2024, les événements du milieu de l’été figurent parmi les points forts.

Chacune des précédentes capitales européennes de la culture possède un caractère unique et un cachet incomparable, mais Bodø – la première capitale européenne de la culture au nord du cercle arctique – se distingue par sa diversité. Ce n’est pas seulement le vaste programme culturel qui répond à beaucoup de prérequis, mais aussi sa situation, qui permet aux visiteurs de découvrir le soleil de minuit en été et les aurores boréales en hiver – le tout dans un paysage d’une beauté à couper le souffle qui vous invite à la randonnée.

« La plus longue fête du monde, tant en termes de durée que de superficie couverte » : c’est ainsi que l’organisateur décrit Bodø2024. Et ce n’est pas exagéré : plus de 1 000 événements se déroulent tout au long de l’année, non seulement à Bodø, mais aussi dans toute la région du Nordland, qui s’étend du sud au nord sur environ 500 kilomètres.  » Il y aura de la musique, de la danse, du théâtre, des jeux, de la nourriture et des boissons, des expositions d’art, des sports, des activités de plein air et bien plus encore. Tout est présenté avec notre nature sauvage et indomptée comme toile de fond spectaculaire », peut-on lire dans la brochure. Les organisateurs espèrent accueillir plus de 500 000 visiteurs d’ici la fin de l’année.

De la musique classique aux restaurants pop-up en plein air, des histoires samies et de l’histoire de la guerre froide à une course de 24 heures sous le soleil de minuit, il y en a vraiment pour tous les goûts. La plupart des événements sont gratuits.

Le programme est divisé en cinq saisons qui suivent le voyage du soleil. Après le début de l’année de la capitale de la culture en février avec « Ici vient le soleil », suivi par « L’optimisme printanier », « La folie du soleil de minuit » est maintenant à nos portes.

La troisième saison débutera le 22 juin avec l’événement « Les mystères du soleil de minuit », qui proposera des jeux, du feu, du théâtre, de la nourriture et de nombreux divertissements en plein air. Mais l’été offre également de nombreux autres moments forts, tels que le concert de Brian Adams et plusieurs festivals pour les jeunes et les moins jeunes.

À partir de septembre, les « tempêtes d’automne » apportent une nouvelle variété avant que l’année ne s’achève avec la « lumière arctique » et de nouvelles perspectives et couleurs.

La culture sami est au cœur de Bodø2024. Photo : David Engmo / Bodø2024

Le programme diversifié sur la culture samie, qui est au cœur de Bodø2024, est un enrichissement très particulier. « Nous avons conclu un partenariat avec le Parlement sami et nous dépenserons près de 30 millions de couronnes norvégiennes [environ 2,6 millions d’euros, ndlr] pour les seuls projets culturels samis », peut-on lire sur le site web. « À l’heure actuelle, les droits et l’histoire des peuples indigènes sont une question politique brûlante, et le fait qu’une capitale européenne de la culture mette résolument l’accent sur ce point a un effet rédempteur et réconciliateur. »

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous rapprocher des rennes samis, assister à des concerts avec de la musique, des images et des histoires, vous émerveiller devant leur art, randonner avec eux dans les paysages samis ou passer la nuit dans une tente et vous immerger dans la culture samie.

Ouverture de « yoUNG2024 » – un projet aux multiples facettes pour les jeunes. Photo : Kasper Holgersen / Bodø2024

L’accent est également mis sur les activités destinées à la jeune génération avec le programme spécialement créé « yoUNG2024 », qui a été la raison décisive de l’attribution du titre à Bodø. Tout au long de l’année, des festivals, des concerts, des jeux, des arts de la rue, des sports, des expositions, des débats et bien d’autres choses encore sont organisés pour les jeunes de 13 à 25 ans.

Jusqu’à il y a dix ans, Bodø était encore la base de l’armée de l’air norvégienne et n’a connu un changement d’identité qu’avec son déménagement et l’achèvement de la nouvelle salle de concert et de la bibliothèque, ce qui a rendu possible sa désignation en tant que capitale culturelle. Depuis, Bodø s’est de plus en plus éloignée du simple point de départ vers les îles Lofoten et mérite aujourd’hui une visite à part entière.

« Une capitale de la culture qui veut mieux vous connaître. »

« Une capitale de la culture qui veut vous faire connaître les gens qui y vivent. »

« Vous venez, n’est-ce pas ? »

Aftermovie de la journée d’ouverture début février. Bodø2024

Julia Hager, Polar Journal AG

Lien vers Bodø2024 : https://www.bodo2024.no/

Print Friendly, PDF & Email
error: Content is protected !!
Share This