Arctique | Polarjournal
Le diplomate et l’oiseau, une fable polaire

Le diplomate et l’oiseau, une fable polaire

Un diplomate français contemporain, Olivier Poivre d’Arvor se projette en 2048, période où le Traité de l’Antarctique arrivera à expiration, où l’équilibre des forces fera pencher la balance vers l’exploitation minière ou le maintien de l’embargo, et où il est devenu possible de communiquer avec les oiseaux.

error: Content is protected !!